MESURES FISCALES INCITATIVES SPECIFIQUES AUX INVESTISSEMENTS REALISES DANS LE SECTEUR DE LA TRANSFORMATION AGRICOLE.

 

Pour toutes Observations, Préoccupations ou Suggestions sur l’activité économique en Côte d’Ivoire? Saisissez-nous en cliquant sur le Mégaphone


Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, à travers la Direction Générale des Impôts (DGI), met à votre disposition une synthèse de l’ordonnance N°2019-587 du 03 juillet 2019, instituant des mesures fiscales incitatives dans le secteur de la transformation de l’anacarde.

Ces mesures concernent 

1.Les exonérations

Les exonérations concernent les entreprises en phase d’implantation ainsi que celles en phase d’exploitation. Elles portent sur :

  • les Droits de douanes et de TVA sur les équipements, les lots de pièces de rechange acquis localement ou importés durant une période de quatre ans ;
  • les Droits de douanes et de TVA sur les services, les frais d’étude, de suivi, l’assistance et les frais de montage de dossier sur la même période de quatre ans.

2.Les crédits d’impôt

Les crédits d’impôt concernent les investissements au titre du développement d’activité ou du renouvellement des lignes de production.

Ce crédit d’impôt est imputable jusqu’à remboursement total dans la limite d’une période ne pouvant excéder dix ans et spécifiquement par type d’entreprises en fonction des  zones économiques :

  • pour les grandes entreprises (zone A : 25% ; zone B : 35% ; zone C : 50%) ;
  • pour les PME (zone A : 37,5% ; zone B : 52,5% ; zone C : 75%).

Un crédit d’impôt additionnel est accordé à tout investisseur qui ouvre son capital social à hauteur 40% minimum à des investisseurs nationaux.

Pour toute information complémentaire, merci de joindre la Direction Générale des Impôts (Tél : 20 21 10 90 / 20 21 90 81 / 20 21 71 08).


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA


 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / 225 20 221 125 – +225 20 242 056(057) / comiteconcertation@yahoo.fr

Comité technique de concertation : Etat et secteur privé planchent sur des préoccupations 

Le Comité de concertation Etat/ Secteur privé (CCESP) est inlassablement en quête d’une parfaite harmonie entre l’administration publique et le secteur privé. C’est toujours dans cette perspective que s’est tenue, hier, au Plateau, la deuxième réunion de l’année du Comité technique de concertation (CTC), qui est la première instance du CCESP.

Lire la suite

Redevances des droits d’auteurs : Signature d’un protocole d’accord entre le BURIDA et les faitières de l’industrie touristique dans le cadre des Travaux du Comité Technique de Concertation.

Suite à la mise à exécution depuis le  1er janvier 2017 de la perception de la redevance dite de  droits voisins par le Bureau Ivoirien des droits d’Auteurs ( BURIDA)  conformément aux dispositions de la loi numéro 2016-555 du 26 juillet 2016 relative au droit d’auteur et aux droits voisins et du décret n°2015-271 du 22 avril 2015 fixant les attributions, l’organisation et le fonctionnement du BURIDA,les faîtières de l’industrie touristique, à savoir la FENITOURCI et la FNIH-CI ont saisi le Comité Technique de Concertation.

Lire la suite

Edition N°13 du Twins Magazine

Twins magazine, dans cette treizième livraison, a décidé de lever le voile sur la politique industrielle de la Côte d’Ivoire.
C’est donc tout naturellement que la rédaction a associé “Goldfinger” afin qu’il nous dévoile sa feuille de route sur la question.
Laissons-nous aller à la lecture des pages qui suivent, pour nous imprégner de la finesse et du doigté de “Goldfinger” et de sa golden touch…Bonne lecture et à très bientôt.

BILAN PROVISOIRE DU SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE ET DES RESSOURCES ANIMALES D’ABIDJAN (SARA) 2019.


Pour toutes Observations, Préoccupations ou Suggestions sur l’activité économique en Côte d’Ivoire? Saisissez-nous en cliquant sur le Mégaphone


Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, vous informe que s’est tenu du 22 novembre au 01 décembre 2019 la 5ème édition du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA) 2019 autour du thème « L’Agriculture Intelligente et Innovations Technologiques: Quelles perspectives pour l’Agriculture africaine ? »

Nous retenons :

1.En termes de participations :

ANNEESNBRES EXPOSANTSNBRES DE PAYSNBRES DE VISITEURSVISITES INSTITUTIONNELLES
201771825300.00016
201978629360.000 (+20%)56

2.Une hausse de +9,47%  du nombre d’exposants sur un espace d’exposition plus grand :

ANNEESSUPERFICIE (ha)SURFACE D’EXPOSITION SOUS CHAPITEAUX (m²)STANDSENTREPRISES ET ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES
20171218.000425718
201912,5720.000473786

3.Une hausse de +177,78%  du nombre du nombre de rencontres d’échanges avec un contenu scientifique très riche :

ANNEESCONFERENCES ET ATELIERSPANELS ET RENCONTRES SPECIALISEESJOURNEES DEDIEESJOURNEES FOCUSTOTAL
20175271336
2019752014100

4. D’importantes opportunités d’affaires et d’investissements relatifs à une agriculture plus moderne :

ANNEESNBRE DE RENCONTRES B2BACCORDS ET CONVENTIONS (milliards FCFA)
2017120140
2019280238
EVOLUTION % (par rapport à l’édition précédente)+133%+70%

Pour toute information complémentaire, merci de joindre les contacts suivants : 22 45 41 81/ 43 75  49 50 / 58 44 99 48. Tél : + 225 22 43 75 49/50 – http://www.sara.ci


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA


ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / 225 20 221 125 / comiteconcertation@yahoo.fr

ANALYSE DE LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE BANANE DESSERT EN CÔTE D'IVOIRE.


Pour toutes Observations, Préoccupations ou Suggestions sur l’activité économique en Côte d’Ivoire? Saisissez-nous en cliquant sur le Mégaphone


Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, à travers l’Observatoire National sur la Compétitivité des Entreprises (ONCE), porte à votre connaissance, la tenue le jeudi 21 novembre  2019 au Palm club de Cocody d’une rencontre  sur la compétitivité de la banane dessert.

Pour rappel, face à la concurrence internationale dans la filière banane dessert marquée par la présence de plus en plus accrue des produits  de l’Amérique centrale et du sud sur le marché européen, l’ONCE et les acteurs de la filière ont organisé cet atelier pour faire l’ état des lieux de la filière, relever les défis  et  proposer des pistes de solutions afin de garantir la pérennité de la filière banane dessert et la rendre plus compétitive.

1.Au titre de l’Etat des lieux, il convient de noter :

  • Une production de près de 450.000 Tonnes en 2019 avec le 1er rang Africain ;
  • Un chiffre d’affaire de 145 milliards de FCFA ;
  • 9000 emplois directs et 35 000 emplois indirects ;
  • 7% du PIB agricole et 3% du PIB nationale.

2.Au titre des défis, on peut citer :

  • La concurrence féroce des pays d’Amérique centrale et du sud au regard de l’importante quantité exportée vers l’Union Européenne (4,6 millions de Tonnes contre 1,2 millions de Tonnes pour les pays ACP) et du contexte de libéralisation des échanges ;
  • La faible consommation de la banane sur le marché local ;
  • Un ratio de rendement à l’hectare encore faible (50T/Hectares) ;
  • Des coûts de production élevés (accès aux intrants, coûts de transports…)

Face à ces différents défis, les  acteurs de la filière (OBAMCI) proposent, entre autres :

  • Un soutien financier plus accru de l’Etat à l’ endroit de la filière ;
  • La poursuite de la politique d’installation de nouveaux planteurs ;
  • La défiscalisation du carburant utilisés par les exploitants de la banane dessert ;
  • Une maitrise des coûts de transport et un accès facile aux intrants.

Pour toute information complémentaire, merci de joindre l’Observatoire National sur la Compétitivité des Entreprises (ONCE),  (Tél  225) /  07 19 88 51/ (225)  02 57 05 53.


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA


ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / 225 20 221 125  / comiteconcertation@yahoo.fr

LE SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE ET DES RESSOURCES ANIMALES D’ABIDJAN (SARA), EDITION 2019.


Pour toutes Observations, Préoccupations ou Suggestions sur l’activité économique en Côte d’Ivoire? Saisissez-nous en cliquant sur le Mégaphone


Le Comité de Concertation Etat Secteur Privé vous informe que se tiendra du  22  Novembre  au 1er Décembre 2019  au Parc d’Exposition sis à Port Bouet route de l’Aéroport (Abidjan),le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA), édition 2019.

Placé sous le Haut Patronage de Son Excellence M. Le Président de la République de Côte d’Ivoire, le SARA 2019 a pour thème « L’Agriculture Intelligente et Innovations Technologiques : Quelles perspectives pour l’Agriculture ivoirienne ? »

A travers les expositions et les conférences animées par des personnalités de haut niveau et de notoriété internationale, le SARA 2019 se veut être :

  • une plateforme d’opportunités  d’investissements directs dans le secteur  agricole, des ressources animales, halieutiques et forestières 
  • une tribune de partage de connaissance et de savoir-faire de compétence  en matière agricole 
  • une belle vitrine d’exposition du savoir-faire en matière  agricole de l’élevage et de la pêche 
  • un lieu de vie d’éducation via les découvertes nocturnes et de divertissement

Etendu sur une superficie de plus de 12 ha, le SARA 2019 accueillera :

  • plus de 718 Exposants 
  • plus de 30 pays invités avec la France comme pays à l’honneur
  • plus de 300.000 visiteurs

Afin de permettre aux participants de découvrir les potentialités et la diversité du monde agricole, le SARA est organisé en neuf (09) pôles :

  • Pôle Régions et Districts
  • Pôle Institutionnels et Sponsors
  • Pôle International
  • Pôle Innovations
  • Pôle produits
  • Pôle agrofourniture
  • Pôle Nature vie et Forêts
  • Pôle Machinisme
  • Pôle  Elevage

Pour toute information complémentaire, merci de joindre les contacts suivants : 22 45 41 81/ 43 75  49 50 / 58 44 99 48. Tél : + 225 22 43 75 49/50http://www.sara.ci


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA


 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / 225 20 221 125 – +225 20 242 056(057) / comiteconcertation@yahoo.fr

SITUATION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DE LA CÔTE D’IVOIRE A FIN JUIN 2019.


Pour toutes Observations, Préoccupations ou Suggestions sur l’activité économique en Côte d’Ivoire? Saisissez-nous en cliquant sur le Mégaphone

——————————————————————– 

Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, à travers la Direction Générale de l’Economie (DGE), met à votre disposition une synthèse de la note de conjoncture sur la situation économique et financière à fin Juin 2019.

La situation économique et financière à fin juin 2019 est marquée par une bonne orientation de l’activité économique et des perspectives favorables pour l’année 2019. Ceci en lien avec la poursuite de l’exécution  du Plan National de Développement (PND 2016-2020)  et du PS-GOUV (2019-2020).

Ainsi, comparativement à juin 2018 :

1. le secteur primaire

enregistre une hausse des productions de coton (+ 29,5 % ),  de cacao (+ 9,9% ) , de caoutchouc naturel  ( + 15,6 %) ; d’ananas (+ 11,8%), de banane (+ 23,4%),  et un repli des productions de café (-21,5 %),  de l’anacarde ( -18,1%) .

2. le secteur secondaire

est marquée par une progression de l’activité industrielle (+ 7,4%)  grâce notamment  au secteur manufacturier  (+5,7%),  à la  branche électricité gaz et eau (+6, 4%), au dynamisme des industries extractives (+20,7 %), tandis que la production de gaz naturel se contracte (- 4,5%). On enregistre par ailleurs une bonne progression de l’indicateur avancé du BTP (+7,4%).

3. le secteur tertiaire

présente  une évolution positive de la quasi-totalité de ses principales composantes, notamment l’indice du chiffre d’affaires du commerce de détail (+6,8%), le nombre de passagers commerciaux  du transport aérien (+ 6,1%), le volume global de trafic de marchandises du transport maritime (+12,0 % ), le trafic global de marchandises dans le ferroviaire (+3,0%), la hausse du trafic au niveau du transport routier (+ 6,1%).

  • le commerce extérieur s’illustre avec un accroissement en valeur des importations hors biens exceptionnels (+5,1%), une hausse des valeurs des exportations  hors biens exceptionnels (+8,5%) et une hausse des prix aussi bien à l’ export (+7,5%) qu’ à l’ export (0,3%)
  • le secteur monétaire et financier, enregistre une hausse de la masse monétaire  9738,9 milliards (+7,9%) et la poursuite du réajustement du marché boursier.
  • les finances publiques  enregistrent une hausse des recettes fiscales de l’ordre de (+123 milliards de FCFA) et un bon niveau de  recouvrement des recettes non fiscales (+ 11,3 milliards de FCFA);

Pour toute information complémentaire, merci de joindre la Direction Générale de l’Economie (Tél : 20 20 09 09 / 20 20 09 03).

——————————————————————– 

Pour toutes Observations, Préoccupations ou Suggestions sur l’activité économique en Côte d’Ivoire? Saisissez-nous en cliquant sur le Mégaphone

——————————————————————– 

 

Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA


 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / 225 20 221 125 – +225 20 242 056(057) / comiteconcertation@yahoo.fr

 

 

 

JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT 2019.


Pour toutes Observations, Préoccupations ou Suggestions sur l’activité économique en Côte d’Ivoire? Saisissez-nous en cliquant sur le logo SAISINE


INSCRIVEZ-VOUS et PARTICIPEZ en cliquant sur

JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT 2019


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA

 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / 225 20 221 125 – +225 20 242 056(057) / comiteconcertation@yahoo.fr

CEREMONIE DE LANCEMENT DE LA 4ème EDITION DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT – JNP 2019.


Pour toutes Observations, Préoccupations ou Suggestions sur l’activité économique en Côte d’Ivoire? Saisissez-nous en cliquant sur le logo SAISINE


Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation État /Secteur Privé (CCESP) vous informe du lancement de la 4ème édition de la Journée Nationale du Partenariat JNP 2019  ce jeudi 12 septembre 2019 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

Présidée par Monsieur Bernard Apkess Directeur de cabinet adjoint, représentant le Ministre Adama Coulibaly de l’Economie et des Finances, cette cérémonie a été meublée par quatre (4) temps forts à savoir:

  • les allocutions d’ouverture ;
  • la présentation des articulations de la JNP
  • la présentation des lauréats de la JNP 2017
  • l’allocution de  de  clôture.

1.Les allocutions d’ouverture

Les allocutions d’ouverture ont été prononcées par  

  • Mme Mariam FADIGA FOFANA, Secrétaire Exécutif du CCESP qui a rappelé  la nécessité de la journée nationale de partenariat qui répond à l’appréciation de la qualité des relations entre l’Etat et le Secteur privé et de définir les perspectives suivant un agenda conjoint.  
  • M Aboulaye COULIBALY Directeur de la Gouvernance à la Banque Africaine de Développement (BAD),  a, quant lui  salué l’engagement du Gouvernement à travers son programme social (PS Gouv) et a rappelé l’engagement de son institution à appuyer cette initiative.
  • M Arouna KONE, Vice-Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI CI) a souligné la pertinence du thème qui traduit la réelle volonté des acteurs publics et privés d’offrir un mieux-être aux populations.
  • M Pierre Magne, Vice-Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGE-CI), a noté une nette amélioration de l’environnement des affaires, tout en souhaitant la mise œuvre des réformes fiscales acquises.

2.Contenu Scientifique de la JNP 2019

Animé par M ZOKO Charles Sébé, Président du Comité Scientifique, le contenu a mis en exergue le principal  enjeu de cette 4ème édition qui vise à susciter les réflexions  sur la synergie d’actions entre l’Etat et le secteur privé autour du thème «  Partenariat Etat Secteur privé pour une croissance inclusive et durable ». Il a par la suite présenté les grandes articulations de la JNP 2019, qui sont entre autres : la conférence inaugurale, les panels de haut niveau, les rencontres B to G et surtout la grande innovation les «Sides Events »

3.Présentation des lauréats des prix du partenariat de la JNP 2017

Les lauréats  de l’édition de la JNP 2017 ont été à nouveau présentés et remerciés pour leurs remarquables contributions à l’animation du Dialogue Public Privé en Côte d’ivoire. 

4. L’allocution de clôture

Prenant la parole au nom du Ministre de l’Economie et des Finances, Président de la Journée Nationale de Partenariat, Monsieur AKPESS YAPO Bernard,  a rappelé les efforts du Gouvernement pour  réduire la vulnérabilité des populations et accroître leur bien-être. Pour ce faire, le Gouvernement  compte s’appuyer sur un secteur privé dynamique vecteur de croissance économique et de bien-être social et attend énormément des réflexions et des recommandations qui découleront des échanges lors de la  JNP 2019.


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA

 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / 225 20 221 125 – +225 20 242 056(057) / comiteconcertation@yahoo.fr