1ère réunion du Comité Technique de Concertation 2017

Dialogue public privé

La première réunion du Comité technique de concertation pour l’année 2017 se tient jeudi 23 Mars 2017

Le Comité de Concertation Etat/Secteur Privé (CCESP) organise la première réunion pour l’année 2017, de son Comité technique de concertation (CTC), le jeudi 23 mars prochain.

Cette réunion intervient un mois après la rencontre qui s’est tenue entre le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, par ailleurs Président du Conseil de concertation, et le secteur privé, le 23 février 2017. Ceci afin de recueillir les préoccupations du secteur privé ivoirien. La revue desdites préoccupations du secteur privé ayant abouti à la mise en place d’un chronogramme de travail.

C’est donc dans ce cadre que s’organise la prochaine réunion du CTC. Celle-ci aura ainsi à traiter de plusieurs dossiers déjà instruits par le Secrétariat exécutif du Comité de concertation Etat/secteur privé (SE-CCESP). Il s’agit notamment des questions relatives : aux coûts de passage portuaire ; au réajustement tarifaire de la livraison et du positionnement des conteneurs dans les ports d’Abidjan et de San Pedro ; au suivi de la mise en œuvre du mémorandum sur l’acceptabilité de l’application intégrale du règlement 14 de l’UEMOA ; à l’orpaillage clandestin, ainsi qu’à plusieurs autres préoccupations formulées par le secteur privé ivoirien.

Par ailleurs, cette rencontre du CTC devrait voir la réactivation des travaux de plusieurs commissions paritaires Etat/secteur privé chargées de réfléchir sur des problématiques spécifiques en vue de l’amélioration de l’environnement des affaires et de la compétitivité des entreprises ivoiriennes.

S’exprimant lors de la rencontre du 23 février dernier, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly avait, à cet effet, déclaré que « d’importantes réformes institutionnelles, structurelles et sectorielles mises en œuvre ont permi d’améliorer l’environnement des affaires pour faire du secteur privé le principal moteur de la croissance économique ». Ainsi, « la contribution du secteur privé national et international à l’effort d’investissement a sans cesse progressé pour atteindre 63,9% en moyenne (…). L’objectif du gouvernement est de le porter à 65% voire 70% en 2020 » a-t-il ajouté. Tout en assurant que « le gouvernement que j’ai l’honneur de diriger en fait une priorité de son plan de travail ».

A noter que le CTC est l’organe technique de concertation entre l’Etat et le secteur privé. Il est composé de membres du Gouvernement et de six Présidents d’organisations Patronales et Consulaires fédérant le Secteur Privé. Il est chargé notamment de trouver des solutions consensuelles aux préoccupations du Secteur Privé et de soumettre des recommandations au Conseil de Concertation pour décisions.

Le CTC est présidé par le ministre de l’économie et des finances, avec pour 1er vice-président le ministre de l’industrie et des mines, et pour 2nd vice-président, le Président de la CGECI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s