NEWSLETTER: BILAN 2016 ET PERSPECTIVES 2017 DU SECTEUR MINIER IVOIRIEN.

Avril   2017-08.

BILAN 2016 ET PERSPECTIVES 2017 DU SECTEUR MINIER IVOIRIEN

Bonjour,

Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat Secteur Privé, à travers le Ministère de l’Industrie et des Mines, vous informe de l’adoption en Conseil de Ministre, de la  communication relative au bilan 2016 et les perspectives 2017 du secteur minier.

  • Le bilan 2016 du secteur minier s’articule autour :
  • de la production minière en 2016:
  • 25 tonnes d’or produites en 2016 ;
  • 207 tonnes  de manganèse.

 

  • de l’activité de recherche minière et de la délivrance des autorisations :
  • 159 permis de recherche minière en cours de validité ;
  • 51 autorisations d’exploitation de carrières industrielles de granite en cours de validité.

 

  • des recettes générées et des emplois créés dans le secteur minier :
  • 35 milliards de francs CFA de recettes en 2016 contre 30 milliards de francs CFA en 2015, soit une hausse de 16,5% ;
  • 483,69 milliards de francs CFA de Chiffre d’Affaires en 2016 contre 479,22 milliards de francs CFA en 2015, soit une hausse de 1%;
  • 8 291 emplois directs enregistrés en 2016 contre 6 600 en 2015, soit une hausse de 25% ;
  • 24 800 emplois indirects enregistrés en 2016 contre 18 000 en 2015.

 

  • de l’orpaillage clandestin :
  • la recolonisation de 142 sites fermés en 2015 et 2016 ;
  • la création de 47 nouveaux sites.

 

  • les perspectives pour l’année 2017 :

 

Les perspectives à court et moyen termes du secteur minier en Côte d’Ivoire sont marquées par :

  • la construction de nouvelles mines: deux (02) mines d’or, une (01) mine de manganèse, une (01) mine de nickel latéritique et une (01) mine de bauxite ;
  • le renforcement de la lutte contre l’orpaillage clandestin à travers :
    • la poursuite de la formalisation du secteur par la délivrance d’autorisations et la formation des artisans-miniers ;
    • la fermeture systématique et immédiate par les autorités préfectorales, en liaison avec les Ministères chargés de la Défense et des Mines, de tous les sites recolonisés et de tous les nouveaux sites ;
    • l’interpellation des orpailleurs retrouvés sur tout site non autorisé ;
    • la poursuite de la sensibilisation des autorités coutumières et traditionnelles ainsi que des chefs de terre et des populations, sur les méfaits de l’orpaillage aux plans de l’environnement, de la sécurité, de la santé et de l’agriculture.

 

Pour toute information complémentaire, merci de contacter Le Cabinet du Ministère des Mines et de l’Industrie  au +225 20 21 64 78 ou sur www.industrie.gouv.ci

 

 

Abonnez-vous à nos publications: NL_CCESP 

saisissez-nous : @iccesp

ou faites connaitre les atouts économiques de votre localité ou de votre domaine d’intervention  OPCI

 

 

NEWSLETTER: RENTREE OFFICIELLE DES ACTIVITES DE L’APBEF CI – 2017

Avril   2017-04.

RENTREE OFFICIELLE DES ACTIVITES DE L’APBEF CI – 2017

Bonjour,

Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat Secteur Privé vous informe que l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI), a  effectué  la rentrée officielle  de ses activités, le Jeudi  20 Avril 2017.

Cette rencontre a été marquée par la présentation  du bilan 2016 et des perspectives 2017.

  • Le bilan 2016 s’articule autour:
  • du paysage bancaire :

Le paysage bancaire est composé de :

  • vingt-cinq (28) établissements de crédit dont vingt-quatre (26) banques et deux (02) établissements financiers ;
  • 606 agences dont 25 ouvertes en 2016 ;
  • 684,9 milliards de FCFA de ressources globales (soit une hausse de 11% par rapport à 2015)

La Côte d’ Ivoire reste  le leader de la sous-région avec un taux de bancarisation de 16% et 70% des comptes actifs de la région ;

 

  • de l’octroi des crédits bancaires :

Les crédits bancaires comprennent : 

 

  • 4120 milliards FCFA de crédits accordés en 2016 à la clientèle ;
  • 536 milliards de FCFA de crédits accordés aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) en 2016 soit une progression de  13 % ;
  • 80 milliards de FCFA de crédits accordés au secteur de l’immobilier en 2016 soit une progression de 2 %   ;

 

  • des réformes dans le secteur bancaire :

 

Les reformes concernent :

  • le lancement en dehors des formations habituelles d’un parcours diplômant le CESB Management à partir de janvier 2017 ;
  • un bon taux de réussite des candidats aux différents examens (CAP, BP1, BP2, ITB1 et ITB2….)

 

  • les perspectives pour l’année 2017 :

Les réformes portent sur :

  • l’accompagnement des PME à travers un financement accru en leur faveur;
  • la poursuite de la sensibilisation pour l’amélioration du taux de bancarisation  en Côte d’Ivoire ;
  • la formation continue du personnel aux nouveaux métiers des banques ;
  • l’organisation des journées du banquier et la mise en place d’une commission NTIC au niveau de l’APBEF-CI.

Pour toute information complémentaire, merci de contacter Monsieur Serges KOUAMELAN, Directeur Exécutif de l’APBEF-CI aux contacts suivants : Tél : 20 32 20 08 — Email : infos@apbefci.org