NEWSLETTER: BILAN 2016 ET PERSPECTIVES 2017 DU SECTEUR MINIER IVOIRIEN.

Avril   2017-08.

Bonjour,

Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat Secteur Privé, à travers le Ministère de l’Industrie et des Mines, vous informe de l’adoption en Conseil de Ministre, de la  communication relative au bilan 2016 et les perspectives 2017 du secteur minier.

  • Le bilan 2016 du secteur minier s’articule autour :
  • de la production minière en 2016:
  • 25 tonnes d’or produites en 2016 ;
  • 207 tonnes  de manganèse.

 

  • de l’activité de recherche minière et de la délivrance des autorisations :
  • 159 permis de recherche minière en cours de validité ;
  • 51 autorisations d’exploitation de carrières industrielles de granite en cours de validité.

 

  • des recettes générées et des emplois créés dans le secteur minier :
  • 35 milliards de francs CFA de recettes en 2016 contre 30 milliards de francs CFA en 2015, soit une hausse de 16,5% ;
  • 483,69 milliards de francs CFA de Chiffre d’Affaires en 2016 contre 479,22 milliards de francs CFA en 2015, soit une hausse de 1%;
  • 8 291 emplois directs enregistrés en 2016 contre 6 600 en 2015, soit une hausse de 25% ;
  • 24 800 emplois indirects enregistrés en 2016 contre 18 000 en 2015.

 

  • de l’orpaillage clandestin :
  • la recolonisation de 142 sites fermés en 2015 et 2016 ;
  • la création de 47 nouveaux sites.

 

  • les perspectives pour l’année 2017 :

 

Les perspectives à court et moyen termes du secteur minier en Côte d’Ivoire sont marquées par :

  • la construction de nouvelles mines: deux (02) mines d’or, une (01) mine de manganèse, une (01) mine de nickel latéritique et une (01) mine de bauxite ;
  • le renforcement de la lutte contre l’orpaillage clandestin à travers :
    • la poursuite de la formalisation du secteur par la délivrance d’autorisations et la formation des artisans-miniers ;
    • la fermeture systématique et immédiate par les autorités préfectorales, en liaison avec les Ministères chargés de la Défense et des Mines, de tous les sites recolonisés et de tous les nouveaux sites ;
    • l’interpellation des orpailleurs retrouvés sur tout site non autorisé ;
    • la poursuite de la sensibilisation des autorités coutumières et traditionnelles ainsi que des chefs de terre et des populations, sur les méfaits de l’orpaillage aux plans de l’environnement, de la sécurité, de la santé et de l’agriculture.

 

Pour toute information complémentaire, merci de contacter Le Cabinet du Ministère des Mines et de l’Industrie  au +225 20 21 64 78 ou sur www.industrie.gouv.ci

 

 

Abonnez-vous à nos publications: NL_CCESP 

saisissez-nous : @iccesp

ou faites connaitre les atouts économiques de votre localité ou de votre domaine d’intervention  OPCI

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s