JNP 2017 : LE PREMIER MINISTRE AMADOU GON COULIBALY OUVRE LA JOURNÉE ANNUELLE DU DIALOGUE ENTRE L’ÉTAT ET SECTEUR PRIVÉ.

La 3ème édition de la Journée Nationale de Partenariat État/Secteur Privé (JNP 2017) organisée par le Secrétariat exécutif du Comité de Concertation État /Secteur Privé(CCESP) en collaboration avec le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Commission de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et l’appui des partenaires du Dialogue Public Privé, a eu lieu le lundi 13 novembre 2017 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a présidé la cérémonie d’ouverture de cette journée qui a porté sur le thème « Encadrement du Secteur informel : source de croissance et de compétitivité de notre économie ».

Cette journée a eu pour but de renforcer la vision partagée et complémentaire entre l’Etat et le Secteur Privé pour l’atteinte des objectifs de développement socio-économique du pays par la transition du secteur informel vers le secteur formel.

Ainsi, un accent particulier a été mis sur l’encadrement du secteur informel qui, en faveur de la longue période d’instabilité qu’a connue le pays, a contribué à une réduction subséquente de l’emploi, devenant un levier considérable de l’économie nationale.

A travers le développement de ce thème, l’Etat ivoirien entend parvenir à une structuration de ce secteur, d’une part pour la constitution d’un tissu d’entreprises compétitives indispensables à la croissance économique et d’autre part pour le renforcement du Dialogue public privé.

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, par ailleurs Président du Conseil de Concertation a indiqué, lors de l’ouverture de cette journée que ce « partenariat exemplaire va conduire à des reformes tangibles et permettre de maintenir un environnement propice aux affaires et à l’amélioration de la compétitivité des entreprises ». Il a tenu à rassurer les différents acteurs sur la mise en œuvre effective des recommandations communes, qui seront formulées par les équipes techniques à l’issu des travaux et validation des conclusions par le conseil des ministres.

Adama KONE, Ministre de l’Economie et des Finances, Président du Comité Technique de Concertation, a salué cette collaboration inclusive entre l’Etat et les acteurs du privé. « Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a décidé de faire du Secteur Privé le principal moteur de la croissance de notre pays », a-t-il dit avant de réaffirmer la part attendue du secteur privé dans le plan national de développement 2016-2020 qui serait de 18.716 milliards fcfa, soit 62,4% du montant total de 30.000 milliards de FCFA ». Le Ministre de l’Economie et de Finances a en outre insisté sur le fait que le moment est venu pour l’Etat et le secteur privé de mutualiser les efforts en vue de juguler le développement du secteur informel et d’en assurer un meilleur encadrement pour la transition vers le secteur formel, afin de favoriser l’éclosion d’une économie plus dynamique et performante ».

Janvier LITSE, représentant le président Akinwumi ADESINA, de la Banque africaine de développement(BAD) a réitéré les engagements de la banque à la Côte d’Ivoire. Il a de même souligné, le défi de la restructuration du secteur informel qui occupe une place importante dans la plupart des pays en voie de développement. « Nous serons avec vous pour faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 », a-t-il promis.

Comme à l’accoutumée, les prix du partenariat 2017 ont été remis à 5 lauréats. A cela s’ajoute deux prix spéciaux décernés à Jean Kacou DIAGOU, ancien Président de la CGECI (Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire) 2005-2016 et Nicolas DJIBO, ancien Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI).

La 3ème édition de la JNP a permis de dresser les bases des différents axes de collaboration entre l’Etat et le Secteur Privé en vue d’une stratégie nationale pour un meilleur encadrement du secteur informel, pour l’éclosion d’une économie plus structurée et dynamique.

La conférence inaugurale a porté sur la thématique suivante : « Enjeux de la formalisation de l’économie pour le partenariat Etat/Secteur Privé en Côte d’Ivoire ». Elle a été prononcée par le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Amadou GON COULIBALY et Jean-Marie ACKAH, Président du patronat. A cela, s’ajoutent les activités habituelles que sont les panels de haut niveau, les rencontres B to G, et surtout la grande innovation les « Sides Events » qui ont permis d’offrir un temps d’échanges aux entreprises du secteur informel avec les structures publiques et privées concernées par le processus de formalisation.

La société civile, les missions diplomatiques, les partenaires techniques et financiers au nombre desquels, la Banque mondiale, la Banque Africaine de Développement, les organisations sous régionales (CEDEAO, UEMOA), les chambres consulaires, ainsi que des structures privées et étatiques ont pris part à ce grand rendez-vous annuel de la concertation en Côte d’Ivoire.

Publicités