NOTE DE CONJONCTURE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE ET FINANCIERE, A FIN JUIN 2018.

Pour faire connaitre les atouts économiques de votre localité ou de votre domaine d’intervention,  avoir des informations ou faire des propositions pour une amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire? Saisissez le CCESP via ce formulaire : LA VOIX DE L’OPERATEUR. 


Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, à travers la Direction Générale de l’Economie (DGE), porte à votre connaissance, les points clés de la note de conjoncture sur la situation économique et financière, à fin juin 2018.

La situation économique et financière à fin juin 2018 est marquée par une hausse générale des principaux agrégats, comparativement à ceux de la période de 2017.

Ainsi, comparativement à 2017 :

  •  Le secteur primaire a été caractérisé par une évolution contrastée, notamment une  hausse de 323,1% des productions du Café, de 27,7% des productions du Coton graine, de 14 ,2% des productions du caoutchouc naturel, de 4, 8% des productions de sucre, et par un repli de 1,1% des productions d’anacarde, de 3,3% des productions de cacao, de 10,1% des productions d’ananas, et de 3,5% des productions de banane.

Par ailleurs, la production vivrière connait une progression de : 4,5% de la production pour le manioc ; 3,9% pour la banane plantain ; 3,4% pour l’igname ; 2,8%, pour la patate douce ; 2,7% pour le taro ;  toutefois, les autres cultures vivrières conserveraient leurs prévisions de croissance.

  • Le secteur secondaire connait un maintien de sa tendance haussière à 4,1%, attribuable à la dynamique du secteur manufacturier avec +7,2%, une croissance modérée de l’activité de la branche électricité gaz et eau à +08,%, et une contraction des industries extractives à -12,3%, tandis que  l’activité industrielle hors extraction connait une croissance de +6,6%.
  • Le secteur tertiaire affiche une  bonne  santé  caractérisée par une évolution de ses composantes, notamment l’indice du chiffre d’affaires du commerce de détail (+8,6%) en termes nominaux, le nombre de passagers du transport aérien (+3,9%), la consommation des carburants gasoil et super (+ 13,1%) du transport routier, le volume global de marchandises du transport maritime (+4,1%), la hausse du trafic global des marchandises du transport ferroviaire (+19,5%).

Les segments du marché des TIC (la téléphonie mobile, la téléphonie fixe et l’internet) enregistrent, quant à eux, un léger repli  (– 0,7%)  au niveau du chiffre d’affaire global, tandis que le volume d’activité du secteur suit une tendance haussière (+10,0%).

  • l’emploi moderne connait également une progression de + 7,6%, correspondant à une création nette de 70 529 emplois avec une augmentation de 8,1% au niveau du secteur privé et 5,8% au niveau du secteur public;
  •  les finances publiques sont caractérisées par une plus-value des recouvrements (2416,2 milliards contre un objectif de 2388,4 milliards) et une sous consommation des dépenses, notamment des dépenses en investissement ;
  • les échanges extérieurs de marchandises en commerce spécial et hors biens exceptionnels sont marqués par un accroissement en glissement annuel  des importations (+13,5%) et une  baisse des exportations (- 13,1%) avec un excédent commercial de 709,1 milliards en baisse de 55,1% par rapport à l’excédent de 2017.
  • la Situation monétaire et le marché boursier connaissent, d’une part, une progression de + 10,9% de la masse monétaire qui atteint 9023,1 milliards sous l’effet conjugué de la hausse des avoirs extérieurs nets (+0,5% ; +11,7 milliards), des créances nettes sur l’économie (+13,1% ; +741,9 milliards) et des créances nettes sur l’administration centrale (+27,8% ; + 345,5 milliards).

Au niveau du marché boursier, on assiste à une progression de la capitalisation boursière (+ 3,9%) tandis  que  le marché régional des valeurs mobilières connait un fléchissement de ses indices BRVM 10 et BRVM composite, respectivement de 13,2% et de 16,7%.


Pour toute information complémentaire, merci de joindre la Direction Générale de l’Economie: Tél : 20 20 09 09 / 20 20 09 03.


Pour faire connaitre les atouts économiques de votre localité ou de votre domaine d’intervention,  avoir des informations ou faire des propositions pour une amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire? Saisissez le CCESP via ce formulaire : LA VOIX DE L’OPERATEUR. 

Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA

 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / +225 20 221 125 – +225 20 242 056 (057) / ccesp@aviso.ci

 

Publicités

SALON INTERNATIONAL DE L’AGRICULTURE DE PARIS (SIA – 2019).

Pour faire connaitre les atouts économiques de votre localité ou de votre domaine d’intervention,  avoir des informations ou faire des propositions pour une amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire? Saisissez le CCESP via ce formulaire : LA VOIX DE L’OPERATEUR. 


Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, vous informe de la participation de la Côte d’Ivoire à l’édition 2019 du Salon International de l’Agriculture de Paris (SIA) qui se tiendra du 23 février au 03 mars  2019 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Le SIA, plateforme d’échanges, de rencontres et de business pour les professionnels des filières agricoles et agroalimentaires, présente plus de 5 000 visiteurs par jour.

La participation de la Côte d’Ivoire au SIA 2019 vise à :

  • positionner la Côte d’Ivoire comme un pays à fort potentiel agricole, travaillant à l’émergence de son agriculture ;
  • promouvoir la politique agricole nationale qui repose essentiellement sur le Programme National Agricole (PNIA) ;
  • présenter ses opportunités d’investissement dans le secteur agricole ;
  • renforcer la coopération bilatérale à tous les niveaux de la chaine de valeur agricole.

Le SIA 2019, c’est également :

  • la promotion de l’offre agro-alimentaire (expositions, mini conférences thématiques…) ;
  • des conférences institutionnelles, des visites professionnelles, rencontres B to B ;
  • des plateaux télé – radio – interviews, etc.

Pour rappel, L’édition 2018 du SIA a enregistré :

  • 22 pays présents ;
  • 672 568 visiteurs dont 33 000 professionnels du secteur agricole ;
  • 68 délégations internationales ;
  • 1000 exposants ;
  • 2 900 animaux aux concours agricoles.


Pour toute information complémentaire, merci de joindre le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural aux contacts suivants :

Tél : (+225) 20 21 43 03 / 20 21 38 58 — Fax : (+225) 20 21 36 10

Email : minagri.cabinet@egouv.ci  –  Site web : www.agriculture.gouv.ci



Pour faire connaitre les atouts économiques de votre localité ou de votre domaine d’intervention,  avoir des informations ou faire des propositions pour une amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire? Saisissez le CCESP via ce formulaire : LA VOIX DE L’OPERATEUR. 


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA

 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / +225 20 221 125 – +225 20 242 056 (057) / ccesp@aviso.ci